Rechercher

100 nuances de gris

Ça y est. L'hiver est à nos portes. J'ai sorti les bottes d'hiver de mes filles. Mon entrée est remplie de gants, mitaines, foulards. Lorsque mon réveil sonne, il fait noir. Le jour, il fait gris. Et les habituelles plaintes sortent. «Maudit que j'haïs l'hiver», «Fais frette !», «Eh que je m'ennuie de l'été».

Depuis 2-3 ans, je fais fi de tout ça. J'ai décidé d'embrasser la grisaille de novembre avec sérénité. Comment je fais ? Avec ma caméra, bien sûr. Pour vrai, j'ai pris l'habitude d'avoir à portée de main ma caméra. Je suis à l’affût d'endroits inusités, féeriques, calmes ou même surprenants. Comme l'an dernier, quand j'ai découvert un endroit magnifique pour prendre des clichés. Wow !! Un vieux terrain (abandonné je crois) où il y a une vieille grange. Au loin, on voit un grand terrain à perte de vue. J'adore cet endroit. J'ai déjà en tête le scénario parfait. Et je sais que ça fera une image éblouissante.



J'entreprends l'arrivée du froid avec une certaine excitation. Ma créativité est en ébullition. Toutes sortes d'idées me «pop» durant cette période. Mais, je l'avoue, c'est si facile de se plaindre. On se plaint trop souvent, trop vite, sans prendre le temps de réfléchir. Durant l'hiver, on a l'impression que tout est mort. Tout est gris. Mais, justement, TOUT EST GRIS ! Et le gris vient dans différentes nuances. Lorsque je photographie en hiver, je recherche les différents niveaux de gris un peu partout. Et ça donne toujours de beaux résultats. Ajoutez un soupçon de couleur (une feuille d'automne accroché à un arbre, une graminée qui se tient toujours aussi fière, une pétale rouge sur un arbuste) voilà comment le gris montre toute sa splendeur. Et, je ne pas me plains plus. Depuis que je fais l'effort de voir le positif, je réussis à passer un hiver zen.



Je sais, notre sport national est le «chialage». Je ne dis pas que je suis une sainte. Au contraire, ceux qui me connaissent bien savent que je peux être une très bonne chialeuse, mais je crois qu'en prenant le temps de s’asseoir et de s'émerveiller devant la nature en mode hibernation, on peut passer à travers l'hiver et découvrir de belles nuances de gris.

0 vue
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon

© 2018 by  EUREKA | PHOTOGRAPHE

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now